Mont Saint Michel

Publié le par Un weblogueur parmis tant d'autres

Le scandale inimaginable des éoliennes industrielles

au Mont Saint Michel

est en train de se concrétiser.

 

Les tribunaux ont donné raison au promoteur concernant les éoliennes d’Argouges.

Les avocats du conseil d’Etat ont estimé que le pourvoi devant la cour de cassation était perdu d’avance.

Nous n’avons eu aucune réponse de la présidence de la République et du ministère de la culture.

La direction de l'unesco nous a renvoyé au préfet.

Les éoliennes vont pouvoir être installées.

 

Suite aux refus des permis de construire, par le préfet d’Ille et Vilaine, des projets de Baguer-Pican, La Boussac et St Ouen la Rouerie, le promoteur a fait appel. Compte tenu des jugements précédents, nous restons très soucieux quant aux résultats.

 

Laisser les aérogénérateurs s’installer près de l’emblématique Mont Saint Michel, c’est admettre une atteinte irréversible à tout notre patrimoine, à tous nos paysages.

 

Actuellement se déroule une enquête publique dans le village de Tremblay, situé

 à 2,5 km de St Ouen-la-Rouerie et à 5 km d’Argouges. Elle se termine le 17 décembre.

 

Vous tous qui êtes amoureux du Mont Saint Michel, et qui à travers le symbole qu’il représente voulez défendre, notre image mondiale, notre environnement culturel, nos milieux de vie, nous vous demandons de bien vouloir adresser un courrier signé au Commissaire Enquêteur afin de lui exprimer vos sentiments, votre refus de voir être défigurés le Mont, ses monuments, son environnement paysager inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.

Monsieur Ange Janson, Commissaire Enquêteur, Mairie de Tremblay, 35460 Tremblay 

Commenter cet article