GDF Suez pas enthousiasmé par l'éolien

Publié le par Un weblogueur parmis tant d'autres

Lefigaro.fr avec AFP
08/06/2011


Le PDG de GDF Suez, Gérard Mestrallet, a mis en garde mardi à Montréal contre la séduction excessive qu'exercent sur l'opinion publique les énergies renouvelables, en soulignant notamment le prix élevé de l'éolien.
 "Ce sont des énergies intermittentes qui vont nécessiter de grandes capacités de réserve, qui vont reposer sur le gaz naturel en raison de la facilité d'utilisation des turbines à gaz", a-t-il expliqué au Forum économique international des Amériques.
 Il a illustré son propos par l'exemple d'une île ayant besoin de 1.000 mégawatts pour ses habitants et ses industries.

 "L'île veut être verte. Donc elle construit 1.000 mégawatts d'éoliennes. C'est très bien, surtout quand il y a du vent, c'est à dire 30% du temps. Mais comme les consommateurs veulent de l'électricité tout le temps, il faut construire à côte de ces éoliennes 1.000 mégawatts de turbines à gaz qu'on peut mettre en route comme des mobylettes quand il n'y a pas de vent et les éteindre quand il y a du vent".

"Résultat des courses: on va payer trois fois. D'abord parce qu'il faut construire deux systèmes, 2.000 mégawatts, alors que l'île n'a besoin que de 1.000. Deuxièmement il faudra subventionner les éoliennes et troisièmement, les turbines à gaz vont fonctionner seulement 70% du temps et donc le coût en capital du mégawattheure va être augmenté à due concurrence".

 "Donc je pense qu'il faut bien réfléchir avant de vouloir s'engager trop massivement dans des productions intermittentes de renouvelables", a conclu Gérard Mestrallet.


www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/06/08/97002-20110608FILWWW00366-gdf-suez-pas-enthousiasme-par-l-eolien.php

Publié dans eoliennes

Commenter cet article

EV 05/01/2012 13:28

Cette démonstration est totalement erronée.

D'abord le MWH éolien est moins cher que le MWH gaz... Surtout sur une ile quand il faut livrer le gaz ou le charbon par bateau.

Deuxièmement : Que ce soit une centrale thermique ou un parc éolien, ceux-ci ont une durée de vie qui correspond au nombre d'heures de fonctionnement. Si on fait travailler en parallèle deux moyens
de production de 1GW , ceux-ci pourront au final fournir deux fois plus d'électricité avant de devoir être remis à neuf.

Même chose pour l'énergie consommée dans le cas du gaz. Quand le parc éolien se substitue a la centrale gaz, celle-ci ne se consomme pas de gaz .. ( et ne s'use pas)

En réalité, c'est juste l'investissement de départ qui est plus important, mais pour aller plus loin ..

Il y a même un aspect très positif : le vent n'est pas sujet aux variations de cout des matières premières..

Donc les arguments de ce monsieur de GDF sont d'une nullité accablante... comme nos politiques qui gouvernent la France depuis trop longtemps ..

éolienne 14/07/2011 22:49


Article interressant, merci.


charles 20/06/2011 08:21


Je trouve que votre site et votre façon de typographier est toujours aussi caca !


Un weblogueur parmis tant d'autres 29/06/2011 22:47



Allez donc ameliorer le "votre" de site, car il est vraiment pitoyable !!! Mais j'engage tous ceux qui lisent ces commentaires a se rendre compte par eux memes de la laideur de http://jeparlefrancais.com/ (URL que vous cachez derriere votre pseudo !).


Cordialement a tous.


Certains feraient vraiment mieux de se taire !!!