L'éolien bat de l'aile.

Publié le par Un weblogueur parmis tant d'autres

Vu les arguments et les déconvenues de cet entrepreneur, il vaut peut être mieux bloquer ses projets !!!
 
"Le 26-05-2005
> L?éolien bat de l?aile.
Le secteur éolien est aujourd?hui bloqué. Les associations de riverains contestent vivement les projets, et les permis de construire, accordés par le préfet, se font attendre. Portrait d?un entrepreneur du Nord qui ronge son frein.

LA GAZETTE DU NORD-PAS-DE-CALAIS

« Des permis de construire ! »
Grégoire Verhaeghe ronge son frein. Codirigeant d?InnoVent, société de développement de parcs éoliens installée à Bondues, tente d?obtenir de l?administration l?autorisation d?implanter de nouveaux parcs éoliens. Il évoque avec nostalgie le temps de l?implantation de sa première éolienne, en 1993 sur le site de son entreprise à Bondues, où l?administration le classait alors dans la catégorie des poteaux de plus de 12 mètres. « On est passé d?un extrême à l?autre », soupire ce chef d?entreprise écolo qui pointe les 200.000 poteaux électriques qui égrènent la France.
Aujourd?hui, pour édifier une éolienne, outre le permis de construire à part entière, les entrepreneurs doivent présenter une étude d?impact et attendre le déroulement d?une enquête publique pour les parcs dépassant 2,5 mégawatts (MW).

En 2004, Grégoire Verhaeghe a réussi à obtenir l?implantation de six machines dans la Somme pour une production de 12 MW. En 2005, il compte sur huit nouvelles implantations dont six, de nouveau, dans la Somme. Il vient d?envoyer une lettre au préfet du Pas de Calais où il rappelle, avec humour, que ses 29 projets permettraient de répondre à hauteur de 0,7% aux engagements de la France envers l?Europe dans le domaine des énergies renouvelables. Il s?inquiète aussi des dimensions que veulent donner les parlementaires aux futurs parcs éoliens.

Un secteur à apprivoiser.
Grégoire Verhaeghe n?en est pas à sa première déconvenue. Pionnier régional, il s?intéresse d?abord à réduire les flux énergétiques de sa teinturerie. Parmi ceux-ci l?électricité, à laquelle il décide de subvenir en installant une petite éolienne d?une capacité de 80.000 kilowatt-heures (kWh) par an. En 2000, il la remplacera par une autre fournissant 1,2 millions de kWh par an. En 2001, il fonde avec Patrick Gaveau, un industriel voisin, InnoVent, un cabinet spécialiste du développement de parcs éoliens. La même année, EDF double le tarif de rachat de se type d?électricité et rend ainsi l?éolien très attractif. Grégoire Verhaeghe et son associé implantent un parc au Portel. Début 2004, les pales d?une structure s?arrachent. Le rapport d?expertise conclut à un vice caché du matériel dû à un fournisseur. Mais Grégoire Verhaeghe est poursuivi en tant qu?assembleur, pour mise en danger délibérée de la vie d?autrui. Il voulait façonner ses pales et créer la société Carbone Verre. Il doit abandonner : le moule livré se révèle inutilisable.

Pourtant InnoVent, après deux premières années de pertes, enregistre aujourd?hui quelques bénéfices. L?entreprise compte près de 120 associés engagés dans les différents projets de parcs éoliens qu?InnoVent développe à travers la France.

Caroline BEHAGUE"

Publié dans eoliennes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eolienne pour particulier 24/06/2010 19:25


Bonjour,

Léolien sous les 12 mètres, c'est rarement intéressant...


Ludovic 01/03/2009 16:43

Innovent a le projet d'implanter 12 éoliennes sur le plateau de Campagne-les-Hesdin (62). Pour plus d'information, vous pouvez consulter le site www.buire-le-sec.info