Discorde à Familly.

Publié le par Un weblogueur parmis tant d'autres

Vu sur http://www.caen.maville.com/  vendredi 18 aout 2006 :

Les éoliennes de la discorde à Familly
La municipalité de 98 habitants, située prés d'Orbec, prévoit l'installation
de cinq hélices de 120 m en 2007. Des résidants s'opposent au projet.
Éolienne ou pas à Familly ? Alors que le permis de construire est accordé,
une association a vu le jour en juillet pour s'opposer au projet. Le 29
janvier 2003, la mairie de cette commune de 98 habitants proche de Lisieux,
avait approuvé un projet d'implantation de cinq éoliennes de 120 mètres dans
trois champs de son territoire. La mise en service est prévue en 2007-2008.
Mais la vingtaine d'adhérents présumés de l'association « Vent contraire à
Familly » ne l'entend pas de cette oreille.

« La plupart des gens ne sont pas au courant, aucun courrier n'a été adressé
aux habitants, résidants principaux ou secondaires, affirme Gérard Raynaud,
vice-président de l'association. Pour un tel projet, la municipalité aurait
dû organiser un référendum. » L'association se place sur le terrain de la
défense de l'environnement, de la préservation du terroir pays d'Auge. « Une
fois installé, on en a pour vingt-cinq ans au moins. Il y a une perte de
qualité de vie, une dépréciation du patrimoine, un risque de nuisances
sonores sans oublier la dangerosité des installations : certaines éoliennes
seront situées à moins de 500 mètres des habitations, que se passera-t-il en
cas de chute · »

Du côté de la municipalité, la création de cette association est plutôt une
surprise. « Ils se réveillent alors que l'enquête publique est terminée
depuis plus de six mois, pourquoi ne se sont-ils pas exprimés à ce moment
· », lâche Pierre Motté, maire de Familly. « Le permis de construire vient
d'être accordé. Il prend en compte les conclusions de l'enquête notamment
les remarques des associations de protection de l'environnement. » Les
représentants de la commune réfutent le défaut de publicité : « Un courrier
d'information a été adressé à tous les résidants. Nous avons même organisé
deux voyages (ndlr : dans la Manche et la Somme) pour permettre à chacun de
se faire une idée des installations. »

L'association a demandé à être reçue par le préfet. Christophe Maréchal,
chargé du dossier pour le bureau d'étude Erélis a l'habitude de ces
contretemps. D'après lui, il ne faut pas se voiler la face, « Derrière les
arguments de protection de l'environnement se cache souvent une
préoccupation plus personnelle : pas de ça dans mon jardin. »

Pratique. « Vent Contraire à Familly », courriel :
ventcontraireFamilly@club-internet.fr.

Publié dans eoliennes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marouby Alain 20/12/2006 10:08

Les évènements que nous avons vécus dans l’Aude ces derniers temps sont lamentables .
Je pense que pour éviter de les voir se reproduire ailleurs
Messieurs les Députés devraient « Pondre une Loi ..
Stipulant que comme les richesses minières n’appartienne pas au propriétaire du terrain mais bien à la nation
Il en serait de même de la couche d’Air au-dessus de 15 ou 20 mètres.
De ce fait les revenus de ces Eoliennes reviendraient au
BUDGET de la NATION
Ce qui serait bien plus équitable que de voir certains maires
Doter leurs communes d’équipements somptueux
Et de dépenses souvent inutiles
Alors que les communes voisines sont dans la plus grande pauvreté.
Messieurs les Maires et conseillés municipaux seraient beaucoup moins
Enclins à donner des autorisations d’implantation alors que les « Taxes Professionnelles « ne tomberaient pas directement dans leur escarcelle
Messieurs Les Propriétaires terriens à Louer des terres sans valeur agricole au prix FORT.
Une Expropriation payée à un prix raisonnable serait suffisante
L’EDF exproprie bien pour l’implantation de ses lignes HT !!!!!!
Et voilà le problème serait réglé.

Alain MAROUBY
mardi 12 décembre 2006
posted by TECHNOSAUVEUR at 12:14 AM